Présentation

  • : Le blog de The fister
  • Le blog de The fister
  • : sodomie baise Divers
  • : Toutes les techniques pour pratiquer un fisting vaginal ou anal sur sa partenaire + en complément la dilatation soft ou extrême (Toute photo de fisting ou dilatation à partager ou à garder perso à thefister@gmx.fr)
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Lundi 16 avril 1 16 /04 /Avr 19:43
Bonjour à tous et à toutes

Je me présente, appellons moi Jemsa (pour les besoins de ce blog)
Je suis un homme de 40ans grand adepte du fisting et de l'insertion d'objets divers et variées...

J'en vois d'ici qui pense les objets OK mais qu'en est il du terme fisting?

Fisting de l'anglais poignet, est la pénétration d'un des deux orifices (anus ou vagin) par plusieurs doigts voir par la main ou plus encore...

Beurk, c'est dégueulasse, dirons encore d'autres!!!

tech1-004.jpg

Oui mais vous mesdames qui n'avez jamais essayé cette caresse ne vous prononcez pas d'emblée contre ce type de pratique.
Je pratique le fist vaginal sur ma femme depuis de nombreux mois, et de ces réticences du début elle s'est bien vite accoutumée à l'idée de se voir pénétrer par une main complète.
Elle a même avouée que la sensation est absolument inimaginable pour qui ne l'a jamais essayé.

Maintenant que ma main rentre sans trop de difficultés dans son sexe, elle me presse même de plus en plus souvent d'aller encore plus loin...

mais l'élasticité de cette membrane ne doit pas faire oublier quand même le diamètre conséquent d'une main d'homme (entre 6 et 9cm tout de même).

Présentons donc cette technique bien parti-cul-ière
Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Lundi 16 avril 1 16 /04 /Avr 21:15
fistingvagAR-002.jpg   fistingvagAR-003.jpg
Plusieurs techniques s'offrent aux couples désireux de débuter le fisting.

1° point ; cela doit être un choix pour les deux partenaires et non imposé par l'un des deux... c'es très important
2° point ; cela doit être pratiqué dans la douceur et dans le respect de l'autre, il faut que les deux partenaires soient très à l'écoute de l'autre
3° point ; si cela devient réellement douloureux il faut impérativement arrêter et si saignement ou déchirures apparaissent, consulter un médecin.

MA TECHNIQUE
Peut être pas la meilleure mais elle est appréciée...

POSITION

a. Madame se dispose sur le ventre, cuisses largement ouvertes (on peut pour faire ressortir le vagin de cette position, glisser un coussin sur le haut des cuisses de sa partenaire) on peut choisir aussi de la placer de dos à genoux sur le lit, les cuisses plus ou moins écartées.

b. J'ai l'habitude de caresser longtemps son dos et ses fesses avant de m'immiscer plus bas, cela décontracte et font durer le plaisir et prolonger les préliminaires.

c. par petites touches douces je caresse l'ouverture de son sexe d'un doigt tout le long de sa raie des fesses jusqu'à son clitoris.

d. il m'arrive souvent de m'amuser à pincer délicatement ses lèvres et son clitoris entre deux doigts et/ou de pénetrer son anus d'un doigt ou deux.

INTRODUCTION

e. Par de lents mouvements je m'introduis doucement en elle, commençant par un doigt non humectée de salive, la cyprine qui s'écoule d'elle suffit amplement comme lubrifiant.

f. Tout en continuant mes va et vient le long de son dos je dispose mon visage sur le haut de ses fesses, et fait glisser petit à petit le long de son sillon un peu de salive, que je m'empresse de récupérer avec mes doigts qui se font de plus en plus inquisiteurs.

g. lorsque 3 ou 4 doigts commencent à rentrer et sortir de son sexe, il ne faut pas hésiter à les laisser quelques secondes en dehors pour laisser reposer les contractions. On peut très bien caresser l'anus ou la raie des fesses très humide alors.

h. Une variante : on peut se disposer dans la fourche de ses cuisses et caresser avec la langue son sexe et son anus, cette position permet de facilement insérer deux ou trois doigts de chaque main dans le sexe, soit alternativement, soit simultanément.

EN AVANT POUR LE FISTING

i. Choisir une main maintenant pour le fisting proprement dit. ne pas hésiter à bien l'humidifier avec beaucoup de salive et/ou avec la cyprine vaginal (ne surtout pas oublier de doigts ni le dos de la main.

j. Progressivement sans forcer de trop introduire les quatre doigts principaux en laissant le pouce à l'extérieur. Effectuer de lents mouvements de va et vient et de rotation très très lentement.

k. lorsque ces doigts sont bien à l'aise dans votre partenaire rapprocher le pouce de l'intérieur de la main, et essayer de faire le plus petit possible.

l. Toujours très doucement, continuer ces va et vient dans le sexe, le plus dur est de passer la jointure du haut de l'index. (c'est l'endroit le plus grand).

m. Lorsque la main est entièrement à l'intérieur ne surtout pas forcer, la profondeur du vagin n'est pas très grande, avant cela on a déjà buter contre la paroi de l'utérus (essayer de pénétrer un doigt dans l'utérus procure beaucoup de plaisir m'a t'elle dit!!!).

n. lorsque vous sentez l'un et l'autre le paroxysme de l'orgasme, ne surtout pas enlever la main brusquement mais attendre la fin des soubresaut et des contractions pour retirer la main tout aussi délicatement que vous l'avez fait pour entrer.

Vous souhaitant tout autant de plaisir qu'à nous deux, n'hésiter pas à me donner vos réflexions, vos images, et vos commentaires...
NB : en ce qui concerne les images, ma femme se refuse à ce que j'en prenne dans nos moments intimes, mais si vous voulez vous m'en faire parvenir (à publier ou à garder secrètement, c'est selon vos désirs), peut être cela l'inciteras t'elle à se laisser prendre... en photo.
Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 08:44
tech1-001.jpg   tech1-003.jpg
AUTRE TECHNIQUE

Seconde technique ; c'est le fisting anal

Beaucoup plus délicat que le précédent, car l'espace disponible au départ semble moins important... détrompez vous, même si cette technique ne peut être réservée qu'au adepte de la sodomie ou du moins de ceux qui ont pour le moins déjà pratiquer l'introduction d'un membre, d'un godemiché ou d'un vibromasseur dans l'anus de leur partenaire.

En effet il parait beaucoup plus délicat de faire de même pour l'anus du partenaire, mais néanmoins la place disponible et la faculté de dilatation de cet orifice, plus élastique que le sexe permet pour les habitués de cette pratique un plaisir immense, il est en effet possible d'introduire beaucoup plus que le simple poignet (certains très habitué à cette pratique introduise au moins 25 à 30 cm dans l'anus).
Il est bien évident qu'une telle pratique ne peut se faire là aussi qu'avec d'infinies précautions...




L'INTRODUCTION


Le principe d'introduction est le même que pour le fisting vaginal, il suffit de bien préparer l'orifice à l'introduction.
L'usage de gadgets comme les vibromasseurs, les plugs ou les godemiché (le summum est de s'équiper d'un godemiché gonflable, permettant une dilatation en douceur de l'orifice) est fortement recommandé.

LA DILATATION

Pour ceux qui ne veulent pas investir dans de tels instruments, l'utilisation de légumes (courgette, concombre, carotte ou tout autre légume long et encapuchonné d'un préservatif est tout à fait envisageable).
Il est bien évident qu'il faut pour cela avoir différents diamètres pour pouvoir dilater de façon très progressive l'orifice pénétré.

LA POSITION

a meilleure des positions est sans contexte, allongé sur le ventre, cuisses largement écartées, ou aussi à genoux, ou jambes tendues les cuisses là aussi légèrement écartées.

TOUJOURS PRENDRE LE TEMPS DE LA PREPARATION...

L'introduction doit être largement préparé par une lubrification avec de la salive (l'utilisation d'une crème non grasse peut être envisagée, mais là attention aux risques de déchirures ; la crème facilite tellement l'introduction que la limite peut être franchi entre le plaisir et la douleur).

Il est tout à fait possible aussi en complément de la crème ou de la salive d'utiliser aussi un gant de latex, là aussi attention aux risques de déchirures (NDR; évitez le gant avec l'utilisation de la crème, attention aussi aux risques d'allergies).

Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 09:16
LES OBJETS EN QUESTION

ATTENTION ; Soyez très prudent dans le choix, pensez toujours que l'introduction totale d'un légume ou d'un autre objet peut être dangereuse. En effet, il faut toujours penser à la sortie, qui ne se fait pas obligatoirement facilement. Imaginer vous par exemple avec une canette de soda coincé dans l'anus à l'hopital...
Introduction de corps étrangers, voilà leur dénomination pour ce genre d'incident, pas si rare que ce que l'on crois d'ailleurs. Expériences vécues par des amis internes!!!

1. Les légumes

Les classiques ; concombre, courgette, carotte, banane...
Ces légumes longs et plus ou moins fins ne sont pas s'en rappeler la forme d'un phallus, d'ou l'idée classique de leur utilisation (utiliser un préservatif pour faciliter l'introduction et pour éviter le contact direct avec le légume).
Au départ de ces différents essais, commencez par un légume de taille adapté à votre morphologie, pour ressentir les sensations dans un premier temps.
Progressivement et après plusieurs tentatives d'introduction réussies, passez au niveau supérieur, choisissez un légume avec un diamètre supérieur de 1 à 2cm.
Procédez de même jusqu'à ce que la sensation de dilatation soit atteinte pleinement, ensuite faites ce que bon vous semble pour prendre plaisir à cette écartement.
courgette001.jpg
aubergine014.jpg


Les particuliers ; orange, pomme, poire, pomme de terre, citron...
Le principe est identique au précédent dans le choix des fruits et légumes, pensez seulement que là par contre lors de l'introduction totale, il faut pensez impérativement à sa sortie ;
  • dans la vagin, les muscles doivent vous permettre de les ressortir sans trop de problème. procéder à un essai avec un légume de petite taille pour voir dans un premier temps si les contractions sont correctes
  • dans l'anus ; le sphincter est un muscle très puissant, mais il peut être très difficile de faire ressortir un légume rentré avec beaucoup de difficulté.
Le plaisir de ces légumes est alors de faire fonctionner les muscles du sexe ou de l'anus en introduction/expulsion, le meilleur moment reste quand le légume est à demi coincé au bord de l'orifice pendant plusieurs secondes, et de l'introduire à nouveau sans l'action des mains, juste en faisant jouer les muscles.

orange007.jpg
pomme102.jpg


2. Les bouteilles ou canettes
Les bouteilles ; petite bouteille de 25cl (type bière), bouteilles de 75cl en verre, bouteilles plastiques (toutes contenances)...
L'introduction peut se faire par l'un ou l'autre des cotés de la bouteille, les sensations sont là très différentes ;
  • le goulot ; la sensation est très progressive car le diamètre augmente au niveau d'une certaine profondeur d'introduction
  • le fond ; commencer par ce coté, doit être réservé en priorité aux habitués car le diamètre peut être relativement important (certaines bouteilles peuvent avoisiner les 10cm de diamètre).
Les bouteilles plastiques doivent être des bouteilles rigides, éviter les bouteilles d'eau minérale classique, préférez les bouteilles d'eau gazeuse plus rigides et plus solides.

bouteille04.jpg


Les canettes ; soda 25cl ou 33cl
Toujours bien se souvenir que l'introduction peut être aisée mais que la sortie de la canette (surtout pour une introduction anale) peut s'avérer difficile...

canette11.jpg
canette05.jpg



3. Les extrêmes
On parle ici d'introductions supérieures à 10cm, anal ou vaginal.
Il existe des plugs de différents diamètres pouvant allez jusqu'à plus de 15cm ou des godemichés gonflables au diamètre conséquents là aussi.
Leur introduction doit être largement préparer car leur dimensions peuvent entrainer de graves déchirures surtout lors de l'utilisation d'un gel lubrifiant facilitant considérablement l'introduction mais atténuant la douleur!!!

bouteille23.jpg
image012bc.jpg
dilatationvaginal004.jpg

Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 10:59
TECHNIQUE EN IMAGES

Voici un exemple en images de la technique fisting vaginal

1°image
la position couché sur le dos est tout à fait envisageable et permet une préparation tout à fait satisfaisante, cependant pour une pénétration en profondeur elle a l'inconvénient que les jambes de la partenaire doivent être largement replié le plus près du corps et les cuisses ouvertes, souvent des fourmillements peuvent alors apparaitre...
blrfs010.jpg


2°image

Les doigts de l'homme effectuent des va et vient dans l'orifice vaginal , on peut grouper plusieurs doigts (4 maximum sans le pouce pour l'instant), ne pas hésiter à mouiller -et faire mouiller- abondamment sa partenaire.



3°image

Le pouce à été rajouté aux autres doigts de la main, celui si se positionne au creux de la paume, de façon à faire un diamètre le moins conséquent possible.
blrfs013.jpg


4°image

La main peut alors tourné dans la vagin très lentement pour changer les points d'appui internes au vagin, da façon à na pas lasser sa partenaire d'un appui trop prolongé dans une zone.
blrfs014.jpg


5°image

On aperçoit ici le dos de la main coté clitoris, lors de l'introduction totale, il est préférable de le faire en ce sens car la sensation est plus agréable que quand la pression se trouve au niveau du scrotum.
blrfs015.jpg


6°image

Appuyer sur le dos de sa partenaire permet de la faire cambrer plus facilement, ainsi la position du vagin est plus droite pour un enfoncement totale.
blrfs016.jpg


7°image

idem à la précédente sous un autre angle de prise de vue
blrfs017.jpg


8°image

Vu sur le vagin largement dilaté par la main, noté qu'ici la pénétration à été facilité par l'utilisaton de gel lubrifiant.
blrfs018.jpg


9°image

Le bras de l'homme encerclant la taille de la femme peut contribuer là aussi à la faire cambrer et peut aussi s'avérer intéressant dans le cas ou la femme veut simultanément une stimulation du clitoris ( pour les plus souples, cette position permet aussi d'écarter les grandes lèvres de façon à provoquer le moins de résistance possible à l'enfoncement de la main)
blrfs019.jpg


10°image

Simple preuve que la encore, cette technique n'est pas réserver à des femmes rondes ou ayant eu nombre d'enfants, donc très souple au niveau vaginal (Sincèrement sans connaitre cette belle blonde elle a des mensurations plutôt sympathiques...
blrfs020.jpg


D'autres images, autre technique... peu importe le "con" pourvu qu'on est les "fesses"

ejk1-01.jpg   ejk1-02.jpg   ejk1-03.jpg
    ejk1-08.jpg  
    ejk1-11.jpg   ejk1-12.jpg
 


.
Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 11:20
RESERVEE AUX FEMMES SUPER DILATEES

Cette technique très proche du simple fist vaginal est fortement déconseillée aux femmes trop étroites ou aux femmes insuffisamment dilatées.

1°image
Cette image vous montre ce qu'est une forte dilatation, on voit de façon très nette le début du col de l'utérus en rouge sang sur la photo. A première vue la dilatation est au minimum au repos de 6 à 7cm de diamètre.
fist-vag2-001.jpg

2°image
Vue de derrière, mêmes détails


3°image
Ici l'écartement est amplifié encore avec les deux pouces de l'homme étirant un peu plus le vagin de la femme, l'appui sur les fesses de la femme permettent un effort plus développé.
fist-vag2-003.jpg

4°image
La pénétration de la main s'est effectué sans problème. Notez tout de même la forme de l'anus fortement écrasé par la pression subit dans la vagin.


5°image

La seconde main est elle aussi rentré dans le vagin jusqu'au poignet, l'écartement atteint presque son maximum
fist-vag2-005.jpg

6°image
Les deux mains changent de position dans le sexe de la femme, les deux poignets sont maintenant vertical dans la vagin. L'anus est alors fortement comprimé,


7°image

Il semble sur cette image que les doigts de l'homme soient écartées dans le sexe de la femme, les poignets s'écartent au maximum dans le vagin, on atteint les limites à la résistance probablement...dilatation extrême!!!
fist-vag2-007.jpg
Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 18:24
AUBERGINE EN IMAGES

Voici un exemple en images de l'introduction anale d'une aubergine

1°image
L'introduction est dans un premier temps vaginal de façon à bien lubrifier le légume... hummm on en mangerais presque
aubergine010.jpg

2°image
Les cuisses largement ouvertes et repliées sur les cotés du torse, l'introduction du légume dans l'anus est semble t'il pour cette personne une simple formalité
aubergine011.jpg

3°image
Tout est ici question d'équilibre, entre la contraction qui permettrait au légume de disparaitre dans le rectum et celui de l'expulser


4°image
Une main ami aide au va et vient du légume dans l'anus
aubergine014.jpg

5°image
on voit ici le diamètre conséquent du légume et l'anus qui ne s'est pas complètement remis de la dilatation imposé par ce légume aux belles proportions
aubergine015.jpg

6°image
Et on remet çà encore une fois, le plaisir est aussi dans les sorties et rentrées des légumes et autres objets
aubergine016.jpg

7°image
Pour ceux qui ne serait pas très fort en Maths, le diamètre du légume est de 9cm tout de même, respect à cette femme -au demeurant superbe ainsi ;-)
aubergine017.jpg


Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 18:37
CONCOMBRE(S) EN IMAGES

Voici un exemple en images de l'introduction anale de concombre(s)

1°image
Ici une double introduction anale, les concombres sont de tailles moyennes mais néammoins conséquente déjà à deux.
courgette001.jpg

2°image

Le rajout du troisième légume doit se faire très délicatement avec un peu de lubrifiant, surtout qu'ici il n'est pas utilisé de préservatifs sur les légumes.
courgette002.jpg

3°image
Autre plan des trois légumes, on aperçoit sur le haut de l'anus, l'ouverture béante du petit trou




4°image

Autre type de concombre, plus gros en diamètre mais plus petit en taille, ici l'anus est très distendu, on se trouve en extension quasi maximal par rapport au légume -un peu plus et celui ci est éjecté-
courgette004.jpg

5°image
La longueur et le diamètre du légume impose une certaine habitude de la dilatation anale... a utiliser avec précaution
courgette005.jpg


6°image

Les doigts poussent sur le légume pour faciliter la pénétration, le plaisir devient immense au bout de quelques va et vient d'un légume de cette taille
courgette006.jpg


7°image

En appui au sol le légume ne bouge pas, cette position permet de contrôler l'intensité de la pénétration finale.Pour les plus souples d'entre vous il se peut même arriver à toucher le sol avec ses fesses







Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 21:22
ORANGE EN IMAGES

Voici un exemple en images de l'introduction anale d'une orange

1°image
Bien belle image que cette orange dans cet anus, de plus la position est ultra sexy -pour moi, c'est une de mes préférée-. Quelques poils sur ce sexe et autour du "p'tit" ne gâche rien je trouve...observer bien la forme des grandes lèvres compressées par la présence du fruit.
orange007.jpg

2°image

On voit parfaitement sur cette image la présence en extension des muscles du sphincter, la position est idéale pour qui veut jouer avec son partenaire qui doit se placer derrière les fesses de la femme, pour l'aider à remettre fruit après expulsion


3°image

Autre plan de la position, on voit très bien la cambrure des reins très prononcé pour faciliter le travail des fessiers et des muscles apparentés.


4°image

Très gros plan...délicieux, rien à rajouter


5°image
Voilà le résultat de la dilatation du fruit dans cet anus, le fisting devrait pouvoir être réalisé sans trop de problème maintenant que les muscles sont très détendus...lorsque les muscles du sphincter sont très entrainés à cette pratique, il n'y a pas plus de risques que pour une sodomie classique avec un beau membre.
A bon entendeur, essayé!!!






Autres images d'une autre femme particulièrement délicieuse qui fait de même, j'adore...

    oranga004.jpg   oranga005.jpg
  oranga006.jpg   oranga008.jpg   oranga012.jpg
  oranga010.jpg     oranga012.jpg
      oranga015.jpg
     
Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 17 avril 2 17 /04 /Avr 21:25
POMME EN IMAGES

Voici un exemple en images de l'introduction anale d'une pomme

1°image
La dilatation avec ce fruit est très prononcée, l'anu est là aussi fortement dilaté, le principe avec ce légume s'apparente à une orange -NDR ; les plus observateurs reconnaitrons la découpe particulière de la touffe de cette charmante personne vue sur les images de l'orange
pomme0007.jpg

2°image

Magnifique plan sur lequel on peut voir les efforts fait lors de l'expulsion du fruit, les muscles sont contractés pour faire sortir le fruit, le point d'équilibre en entrée d'anus est pratiquement atteint...


3°image
Image superbe, le fruit a quasiment disparu dans l'anus de la demoiselle, la position doit laisser penser que la pression sur le vagin et ses alentours doit être forte.


4°image
L'introduction est ici vaginale, mais la dimension de la pomme impose le respect à vu d'oeil elle doit flirter avec les 10cm de diamètre.
le grand plaisir ainsi est d'arriver à marcher quelques pas avec la pomme coincé dans le bas ventre.
Petite variante ; maintenant que la pomme est calé, à nous de la croquer entre ces lèvres et ses cuisses ouvertes...hummmm, j'en salive d'avance
Par The fister
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus